Fermé aujourd'hui

Le Blogue

  • Chez Santé dentaire Line Paradis, nous sommes…

    Chez Santé dentaire Line Paradis, nous sommes proches de nos patients. C’est pourquoi nous partageons certains de nos moments avec vous. Nous vous invitons donc à consulter régulièrement notre section blogue pour prendre connaissance de nos messages de dernières minutes, mais aussi par simple curiosité pour savoir ce que l’on mijote !

    Venez nous voir, on vous attend !

  • Vous êtes diabétique ? Dites-le nous, c’est important.

    Le diabète et la santé de votre bouche, y compris de vos dents, sont intimement liés. Cette maladie peut, par exemple, affecter la quantité de salive que vous produisez et empêcher l’autonettoyage de la bouche, favorisant ainsi la plaque dentaire. Une concentration plus élevée de glucose dans votre salive peut aussi entraîner la multiplication des bactéries. L’inverse est aussi vrai; votre santé dentaire influence le contrôle de votre diabète.

    Nous renseigner sur votre état diabétique nous permet d’analyser les différentes approches de traitements et vous offrir, dans certains cas, des conseils d’hygiène et de prévention mieux adaptés à votre situation.

    Vos gencives peuvent devenir plus sensibles

    Nous savons du diabète qu’il ralentit la guérison ou la rend plus difficile. Cela s’applique aussi à la situation de vos gencives. Une légère inflammation, connue sous le nom de gingivite, peut rapidement se compliquer et se transformer en une maladie parodontale (la parodontite).

    L’instabilité de votre diabète peut, entre autres, augmenter vraiment la gravité de la parodontite, c’est-à-dire infecter encore plus et user prématurément les tissus qui recouvrent les dents. Cette détérioration mène souvent à la perte d’une ou plusieurs dents. Voilà pourquoi un bon contrôle de votre hyperglycémie joue sur les autres aspects de votre santé générale.

    L’examen dentaire régulier facilite les choses

    Le dépistage de la plus petite inflammation des gencives nous permet d’agir immédiatement sur la cause du problème avant que la situation ne se détériore. Il se peut que nous vous suggérions, dans la mesure de vos capacités, d’augmenter la fréquence de vos examens dentaires afin, justement, de déceler toute anomalie dès qu’elle apparaît et la corriger sans attendre. Cela devient d’autant plus important si vous éprouvez de la difficulté à contrôler votre diabète.

    L’hygiène dentaire représente franchement la meilleure prévention et la première solution à adopter pour vous faciliter la vie. Tentez, dans la mesure du possible, de brosser vos dents après chaque repas. Vérifiez l’état de votre brosse afin qu’elle demeure efficace dans son rôle, sans oublier de la remplacer tous les trois mois.

    L’utilisation de la soie dentaire est essentielle pour avoir accès aux endroits difficiles à atteindre. Elle permet d’enlever les résidus d’aliments et d’éliminer les bactéries qui causent la plaque dentaire. D’ailleurs, si vous avez de la difficulté à passer la soie ou si certains endroits vous sont inaccessibles, dites-le-nous sans tarder. Nous vous conseillerons des accessoires et des façons de faire qui vous aideront.

    Nous pouvons certainement travailler en équipe dans le but de vous assurer une meilleure santé buccodentaire et, par le fait même, faciliter le contrôle de votre maladie. N’hésitez pas à venir en discuter avec nous.

  • Et si on parlait des caries, de la plaque et du tartre ?

    Les causes de la carie peuvent être multiples, mais un certain ordre dans le développement de celle-ci est tout de même connu. Dans les faits, et décrites très sommairement, les étapes peuvent ressembler à ceci : la plaque dentaire s’installe, elle se transforme en tartre qui, lui, dégénère en carie.

    La bonne nouvelle c’est que nous pouvons, et savons comment diminuer les risques de carie dès les premiers symptômes. Le secret ici, qui n’est plus un secret pour personne, relève de l’hygiène buccodentaire.

    Observons le phénomène, un mot à la fois

    La plaque… la définir pour mieux l’éviter. On l’appelle aussi le biofilm ou film bactérien, car il s’agit véritablement d’une couche invisible qui se compose d’éléments microbiens, de restes d’aliments et de salive. Ce film, si vous ne veillez pas à l’enlever au moyen de la brosse et lors d’un nettoyage chez l’hygiéniste, se colle à vos dents, s’insinue entre celles-ci et sur le bord des gencives. Le brossage régulier et l’utilisation de la soie dentaire agissent comme de réels alliés pour éliminer la plaque.

    Le tartre… Il s’agit tout simplement de la plaque qui est restée collée trop longtemps sur et entre les dents ainsi qu’au bord des gencives, et qui a durci. Combien de temps faut-il à la plaque pour se transformer en tartre ? Cela varie d’une personne à l’autre. L’acidité de la salive et la quantité de celle-ci jouent un rôle déterminant dans le durcissement du biofilm. Cette croûte doit alors être enlevée par l’hygiéniste lors de votre nettoyage périodique.

    La carie… Si vous ne lui barrez pas la route au moyen d’une bonne hygiène dentaire et de visites régulières chez votre dentiste, le tartre se renforce et s’attaque inévitablement à l’émail de vos dents, à la dentine et même à la pulpe. En sachant tout cela, il y a fort à parier que vous veillerez à ne pas négliger un brossage quotidien, peut-être même après chaque repas, et que vous utiliserez la soie dentaire une fois par jour. Cela évitera bien sûr de devoir traiter une carie et effectuer la restauration de la dent.

    Vous savez, ce ne sont pas que vos dents qui se trouvent maltraitées par le tartre. Vos gencives peuvent aussi en subir les conséquences, jusqu’à l’inflammation. Nous parlons alors de gingivite, et la situation peut encore se dégrader, ce que nous ne voulons certainement pas.

    En résumé, une alimentation équilibrée, une hygiène buccodentaire attentive et quotidienne ainsi qu’une visite dentaire périodique constituent d’excellentes habitudes santé.

  • Comment prévenir les dents sensibles

    L’expression « dents sensibles » correspond la plupart du temps à une douleur subite au contact de notre dent avec un aliment ou un liquide chaud, froid, sucré ou même acide. On peut aussi quelquefois ressentir cet effet désagréable quand on respire par la bouche.

    Vos dents ne sont pas naturellement sensibles

    Vos dents ne devraient en aucun cas vous faire souffrir. Malheureusement, certaines conditions favorisent le développement d’anomalies qui causent des douleurs ou une sensibilité incommodante.

    Cette sensibilité douloureuse de la dent se trouve causée, la plupart du temps, par la racine de qui se retrouve à découvert ; la dent se déchausse. Cela peut être dû à la gencive qui se rétracte pour différentes raisons : une hygiène incorrecte, l’émail qui s’use à cause d’un brossage trop rude et maladroit ou d’un serrement des dents la nuit, une alimentation très acide ou sucrée. Plusieurs facteurs sont à considérer. Il peut s’agir aussi de la conséquence d’une gingivite (inflammation de la gencive) ou d’une parodontite (inflammation de l’ensemble des tissus qui recouvrent la dent). Une dent cassée à la suite d’un incident peut aussi occasionner ce genre de douleur.

    Il existe des moyens de prévention

    Pour conserver une bouche en santé, il suffit d’adopter de bonnes habitudes d’hygiène dentaire. Malgré cela, il peut arriver que certaines façons de faire qui vous semblent correctes ne le soient pas vraiment. Voici quelques moyens d’éviter que vos gencives s’irritent ou que la situation se dégrade.

    • Utilisez une brosse à poils souples ou exprès pour les dents sensibles.
    • Brossez doucement, sans trop peser sur votre brosse ; cela empêche d’user l’émail et d’irriter la gencive.
    • Utilisez un dentifrice au fluorure pour renforcer l’émail si vous n’avez pas de douleur.
    • Utilisez un dentifrice pour dents sensibles si vous avez déjà de la douleur. Ils sont vraiment très efficaces.
    • Passez la soie dentaire tous les jours, délicatement. Cela aide à déloger la plaque et le tartre entre les dents et à garder vos gencives saines.
    • Essayez de ne pas manger d’aliments sucrés entre les repas ou d’aliments trop acides qui usent vos dents.
    • Rincez votre bouche ou finissez un repas avec un morceau de fromage si vous ne pouvez vous brosser les dents. Cela aidera à combattre les effets nocifs de certains aliments.

     

    N’attendez pas votre rendez-vous courant si vous vous apercevez que vous grincez ou serrez des dents la nuit. Cette situation cause énormément de tort à vos dents, à vos mâchoires, et peut vous donner des maux de tête. Il existe des solutions pour mettre fin à ce problème.

    Une consultation dentaire rapide vous évitera d’endurer cette situation désagréable trop longtemps. L’important est de trouver la cause de votre sensibilité avant d’imaginer les pires scénarios. Il se peut qu’un simple changement de dentifrice et un conseil d’hygiène suffisent à vous redonner le sourire… sans souffrir.

  • Quels sont les aliments anticarie?

    En plus de participer à la santé générale, plusieurs aliments sont à consommer pour conserver votre bouche et vos dents en bon état le plus longtemps possible. Ces aliments protègent la dentition de différentes façons et procurent des vitamines tout aussi essentielles pour la formation des dents et des os. C’est le cas, entre autres, des produits laitiers, des boissons au soya, des graines et des noix.

    Les produits laitiers pour le calcium et la vitamine D

    Le lait nature, le yogourt, les boissons de soya enrichies et sans sucre aident à conserver vos gencives en bonne santé parce qu’ils contiennent du calcium et de la vitamine D. Les produits laitiers procurent aussi de la caséine, une protéine qui se mélange à la salive et protège l’émail des dents en barrant la route aux bactéries avant qu’elles ne s’y collent. Ces aliments ne sont pas acides et n’affaiblissent pas vos dents.

    En plus d’être savoureux, le fromage et les lipides qu’il contient jouent aussi un rôle important en enduisant vos dents d’une couche protectrice. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous conseillons souvent de manger un morceau de fromage ferme après un repas ou une collation. Cela empêche l’acidité produite par les aliments sucrés d’abîmer votre émail. La mastication augmente aussi la salive et facilite l’élimination de la nourriture restée prise entre les dents. Il n’est pas nécessaire de prendre un énorme morceau de fromage, l’équivalent de deux à quatre doigts suffit pour rétablir l’équilibre dans votre bouche.

    Les graines et les noix nature sont aussi d’excellents choix

    Si vous aimez les noix de toutes sortes et les graines variées comme celles de citrouille, de chia, de lin ou de tournesol… ne vous empêchez pas d’en manger parce qu’elles se coincent entre vos dents. Elles ne provoquent pas la carie, à moins d’être enrobées de sucre. Riches en fibres alimentaires, elles favorisent au contraire la production de salive et contiennent du calcium, du magnésium, du phosphore et des minéraux essentiels à la santé dentaire. Les graines et les noix représentent un choix judicieux pour la collation et peuvent aussi être consommées à la fin du repas ou après un aliment sucré.

    Ne vous privez pas de fruits ni de légumes

    Malgré le fait qu’ils contiennent du sucre et sont acides, les fruits frais demeurent des aliments très sains et apportent une grande quantité de vitamines essentielles à la santé des os, cartilages, dents et gencives. La mastication qu’ils exigent stimule la salive et aide à neutraliser l’acide causé par le sucre. En réalité, il faudrait que vous consommiez plus d’une dizaine de fruits par jour pour qu’ils deviennent dommageables pour vos dents. Les fruits séchés, quant à eux, contiennent beaucoup de sucre et on ne devrait pas en abuser. Si vous optez pour les fruits séchés en randonnée, pensez à terminer votre collation avec des noix pour équilibrer le tout.

    Vous avez le feu vert pour les légumes frais. Ils ne contiennent presque pas de sucre et sont si nutritifs que vous pouvez en consommer à volonté.

     

    En tout temps, mieux vaut choisir les fruits à la place des jus et les fruits frais plutôt que leur version séchée. Une bonne hygiène, une consommation modérée d’aliments, jus ou boissons sucrés devrait vous permettre de manger ce qui vous plaît tout en prenant soin de votre santé dentaire.

  • Le blanchiment dentaire: vos choix

    Le blanchiment des dents exerce une forte attraction et s’avère très apprécié des gens. Il est vrai qu’un beau sourire à l’apparence saine aide à faire une bonne impression. Ce traitement se réalise en cabinet ou à la maison. Mais d’abord, un examen dentaire doit être fait pour s’assurer que la condition de votre bouche se trouve dans le meilleur état possible pour effectuer le traitement.

    Le choix d’une procédure de blanchiment se base sur votre condition buccale. Voici pourquoi…

    Chaque personne présente une santé buccale différente. Selon votre historique dentaire, c’est-à-dire les réparations effectuées au fil du temps, l’état de vos gencives, la présence (ou non) d’un pont, d’une couronne sur une ou plusieurs dents, etc., le choix de procéder au traitement de blanchiment, ici, au bureau peut devenir préférable au traitement à la maison.

    Dans certaines situations, nous devons refaire les réparations, surtout sur les dents de façade, situées à l’avant de votre bouche, car leur teinte a sûrement changé avec le temps et ne correspond plus à celle que vous désirez.

    C’est pour cette raison que l’examen dentaire et l’étude de votre dossier sont importants. Ces deux démarches nous révèlent l’état exact de votre bouche et son histoire.

    Les différences marquantes entre les traitements à la maison ou chez le dentiste

    Quand vous choisissez le traitement à la maison, une prise d’empreintes est nécessaire afin de concevoir des gouttières à votre mesure. Vous devez porter ces gouttières tous les jours durant un nombre d’heures déterminé par votre dentiste et pour une certaine période. Le traitement avec gouttières doit aussi être fait dans les trois mois suivant votre examen et nettoyage dentaire.

    L’avantage du traitement à la maison réside dans le fait que vous pouvez réutiliser les gouttières quelques années plus tard pour effectuer vous-mêmes des retouches.

    Pour le blanchiment pratiqué ici, en clinique dentaire, nous appliquons une solution à base de peroxyde d’hydrogène sur vos dents et nous activons cette base avec une source de chaleur ou la combinaison de chaleur et de lumière.

    L’avantage du traitement chez le dentiste est que nous sommes sur place si vous avez des craintes ou des questions de dernière minute. Il se peut aussi que certaines dents ayant subi un traitement de canal demandent un traitement différent. Vous n’avez pas, non plus, à gérer le matériel à la maison, ce qui peut embarrasser certains patients quelquefois.

    L’idéal est d’en discuter…

    La meilleure façon de prendre votre décision sans la regretter est d’en discuter ensemble. Nous pourrons passer en revue les réparations qui ont été effectuées, examiner ce qui vous agace dans votre condition buccale et les solutions à mettre en place pour vous.

    Il se peut qu’en analysant la situation, nous en venions à opter pour un essai de dentifrice détachant après un bon nettoyage par l’hygiéniste. Nous pourrions aussi vous recommander des solutions qui s’appliquent à vos habitudes quotidiennes, alimentaires ou autres.